Cancer – Emily Chain

Aie… Sujet épineux puisque c’est moi.

Grosse déception de moi-même. Et oui c’est possible.
Premièrement parce que l’auteur Jimilie Croquette soulève un point essentiel, mais où est ma new romance bord** ?

Honnêtement égoïstement j’ai pensé à moi et rien qu’à moi en écrivant cette histoire. Je me suis dit boum malade, t’écris sur le gentil cancer et tadaaa tu iras mieux.
Puis, je me suis mise à adorer lire vos commentaires, sauf que la petite elle est bien mignonne mais elle rentre pas dans les cases ultra romantique.
L’infiltration, bah…peut-être celle qu’elle reçoit dans le bras mais sinon… On repassera plus tard.

Franchement, elle a pas honte ? Non parce qu’on est au chapitre 13 quand même (ah non il est encore bloqué celui-là xD)
Bon 12. Et toujours pas de bisou, de regard langoureux ou d’espion sexy ? Elle veut quoi un coup derrière la tête pour se réveiller.

Alors ouais son écriture ils disent que c’est pas mal. Certains même disent de jolies choses (merci au passage hein je ne suis pas ingrate je vous ❤️)… Mais c’est tout de même ultra décevant.

Bonne écriture mais hors thème pour le moment et je vais pas me farcir 15 chapitres avant d’avoir mon ou ma déesse pour combler mon histoire amoureuse (oui parce que je suis ouverte à écrire de la LGBT sachez le).

C’est comme ça que mon histoire elle arrive ici.
Dans la case déception.
Pas parce que j’écris mal.
Juste que mon début, mon résumé ou mon titre vendait autre chose. Que le lecteur pensait lire autre chose.
Les déceptions argumentées c’est constructif.

Note Fyctia :

Ils ont fumé quoi à Fyctia ? Bah parce que si elle est devient une romance avec de l’infiltration (de la vraie hein, pas médicale joue pas sur les mots Emily…) ok on lui donne son 4/5 (vachement bien notée même dans le thème merci les petits loups.) mais là… franchement un 2/5 vous croyez pas ? Même peut-être 1/5 pour un hors sujet…
On te laisse le bénéfice du doute tu peux encore changer de classement. (Ah oui parce qu’en plus les déceptions, bah elles peuvent bouger… Ouais c’est magique mais l’être humain peut changer d’avis, avec du recul, d’autres chapitres… Bref no panic quoi. )

Pourquoi ce blog…

Pourquoi pas surtout. Si vous avez lu « EmChain » vous savez qui je suis, un petit peu.

Ce que vous ne savez pas c’est que je suis une lectrice compulsive, que j’adore donner mon avis et aider.
J’aide…C’est mon truc.

Lorsque je vois des notes « méchantes » où le doux nom de la vengeance clignote entre les lignes de commentaires je me rebiffe.

Ici, les notes pourront changer oui. Parce qu’une histoire peut très mal commencer ou très mal finir.
Parce qu’une pépite peu survenir n’importe quand dans l’art, même après une dizaine de chapitres.

Mes commentaires et mes articles existeront pour aider, argumenter et progresser la graine d’auteur que vous êtes.
Oui, parfois j’aurai des auteurs accomplis sous les yeux…

A d’autres moments des auteurs en train de douter, de rechercher ou simplement de travailler. Ce n’est pas grave.
Relativisez.
C’est facile de dire ça, je sais. J’écris aussi ne l’oubliez pas. Vos commentaires m’ont déjà touché en plein coeur (bon comme mauvais).

Les notes étoiles sont là pour égaliser les forces. Mais parfois elles ne seront pas bien utilisées.
Moi-même je donne mon avis sur ces dernières. Ne voir que des 4/5 ou 5/5 n’a pas d’intérêt. Tout comme les 1/5 et les 2/5.

Mes notes évolueront. Celle sur la plateforme aussi.
Elles vivent comme vos chapitres.

Soyez indulgent envers vos lecteurs, envers vous même et s’il vous reste de l’indulgence envers moi.

N’oubliez jamais qu’on écrit pour soi mais aussi pour les autres.
Pour apporter au monde quelque chose.
Permettre l’évasion à des personnes n’ayant pas la possibilité de le faire dans la vie.

Se remettre en question est une qualité essentielle pour un écrivain.
Mais ne vous détruisez pas de l’intérieur pour autant.
Les commentaires et échanges servent à ça.

Millions de bisous.

Emily Chain.

Mystère à Pigalle – Christal C.

Une histoire en devenir…

Le résumé de l’auteur : « Lisa Stanfield a disparu ! Attendant sa sœur Louna pour dîner chez elle, Lisa n’est jamais venue ouvrir et elle est injoignable, elle si viscéralement liée à son portable. Que lui est-il arrivé ? En utilisant sa ressemblance idéale, sa jumelle va prendre sa place afin de démêler ce mystère en se fondant dans sa vie de danseuse de cabaret. Au contact de son patron, elle va devoir taire les émotions troublantes qu’il suscite en elle.. »

Pour le coup le prologue est super alléchant. Question de goût je suppose. (j’ai grandi en regardant Mary Kate & Ashley que voulez-vous…)

La dualité des points de vue est intéressante. On passe de Lisa à Louna sans hachure. Leurs points de vue coïncident… Pièce complémentaire de l’histoire, on prend plaisir à constater la force de cette relation gémellaire.

Et surtout la déconstruction de l’image qu’on peut se faire sur des jumelles.

L’intrigue est prenante. Un kidnapping avec Mister clown…

Bémol parfois les soeurs sont un peu trop dans le ping-pong.
Quand on est au point de vue (PDT) de Lisa, elle ne pense qu’à sa soeur et inversement au niveau du PDT de Louna. Cela peut devenir fatiguant avec plus de chapitres…

A voir donc dans l’avenir pour le moment l’histoire n’a que 7 chapitres.

Les fans d’histoire gémellaire – Je vous invite à aller voir.

👾 Mise à jour 12 chapitres 👾⤵️

Le cabaret rentre dans l’histoire et la romance aussi. Pour les coups elle arrive des deux côtés cette vilaine. On s’y attend pas, mais cela reste crédible.

Avons-nous affaire à un bon petit syndrome de Stockholm ou ce n’est pas du tout ça ?
J’ai l’impression que l’auteure joue avec nos aprioris, pour nous balader un peu comme elle le veut dans son histoire.

Je ne me prononce donc pas encore, mais j’ai un faible pour l’une des deux jumelles, et vous ?

Points Forts :
Le thème gémellaire est très peu mis en avant dans ce concours.
L’ambiance cabaret est attrayant d’un côté et la détention glauque de l’autre avec mystère clown offre une belle dualité.
Deux points de vue qui coïncident dans le temps.


Points Faibles :
L’effet Ping-pong sur les premières parties. (les deux soeurs se renvoient la balle et les malheurs).
Je me demande si l’auteure n’écrit pas séparément les deux histoires par moment. Explication : Des éléments arrivent chez l’une des jumelles mais ne sont pas pris en compte chez l’autre… C’est perturbant.

La Note de la plateforme Fyctia :

Je suis d’accord avec cette bonne note.

Quintessence – Lambert Roseline

Une histoire que j’ai eu beaucoup de mal à découvrir…(Nous pouvons être butée parfois)

Le résumé de l’auteur :
 » June a 18 ans à peine lorsqu’elle rencontre Willem, son aîné de 10 ans. Littéralement amoureuse de lui, elle accepte de l’épouser et de partir vivre éloigner loin de ses quartiers. Ses parents accusent mal la nouvelle, surtout son père qui jure de ne plus vouloir la revoir. Dans sa nouvelle maison, June se sent seule, et commence à se poser des questions sur les absences trop longues de son mari. Paranoïa ou réalité, ses doutes sont-ils fondés ? »

Explication sur ma réticence à lire cette histoire.
J’ai commencé cette histoire il y a deux semaines sans aller plus loin que le prologue.
Ce dît prologue est noir… Digne d’un bon thriller.
Bonne nouvelle j’utilise le mot « bon » il est vrai que l’histoire est bien tournée. Les poils s’hérissent dès les premières lignes… Mais est-ce que l’on cherche dans un récit New Romance… Personnellement non.
J’ai donc stoppé ma lecture pour en choisir une autre plus « fleur bleue ». C’est la réalité de Fyctia, on lit, on zappe et on loupe.

Louper c’est ce que j’étais en train de faire. Tout du moins avant de m’entêter et de lire la suite récemment.

Baamm révélation.
Le prologue toujours aussi noir (en même temps il a pas changé), mes yeux se plissent un peu apeurés de découvrir la suite de cette histoire lugubre quand je m’étonne moi-même d’être arrivée au chapitre 3.
Le lugubre a disparu. Plus rien de flippant et d’angoissant… Enfin pas dans le même ton.
L’auteur n’a tout de même pas choisi un thème rose bonbon.
Le couple est chaotique, mais en même temps vu le prologue on s’en doutait fortement.

Quintessence est un mélange de livre érotique et suspense selon moi. Les détails des scènes « Hot » sont appliqués et réalistes (tout du moins ça en donne l’impression).
Aucun passage « cru » ou osé.
Le tout découle bien dans l’histoire.
Ce qui peut mettre mal à l’aise c’est la psychologie des deux personnages qui jouent dans la valse de la dépendance affective.

Mais qui mène la danse… Hum suspense…

Points forts :

Le personnage de Willem très bien développé et construit. Un brin pervers narcissique et enjôleur. On arrive à aimer le personnage même quand on ne devrait pas. Chapeau l’auteur !

L’opposition de maturité entre June et Willem est maîtrisée et utile.

Les changements de points de vue sont appréciables et expliquent avec justesse la manière dont les personnages « interprètent » les actions des uns et des autres à leur sauce.

Points faibles :

Le prologue (j’en démords pas)… Et le résumé qui raconte un peu trop le début. Moi-même je suis encore à un passage où elle s’entend bien avec son père.
Le début de chapitres sont parfois flous (concernant la temporalité du moment).

La note sur la plateforme Fyctia :

Je comprends cette note. 3/5 est une bonne note pour moi, notant mes coups de coeur d’un 4/5 seulement.
Je pense que pour cette histoire on adhère complètement ou on rejète… Tout le monde ne peut pas aimer lire des scènes de sexes détaillées ou des histoires un peu « malsaine ».
Néanmoins cette histoire dans son style est très bien tournée. Les scènes sont réalistes et fluides. La construction de personnages donnent le petit plus à cette histoire. L’auteur paraît très investit personnellement dans Quintessence et cela se ressent dans la lecture.

Amateurs de Cinquante Nuances de Grey… Quintessence vous attend sur Fyctia.

👾 MISE A JOUR 17 CHAPITRES 👾

Quelle belle surprise que de retrouver ce texte et de voir le changement qui s’opère. Plus aucune fibre de sentiments malsains. Le glauque à disparu pour nous envelopper d’amour.

Le thème de l’infiltration est plus présent également. Les enjeux sont bien plus clairs et j’avoue me prendre d’affection pour ce petit couple (pourtant c’était sacrément pas donné d’avance.)

Les descriptions sont toujours belles et maîtrisées. L’auteure a une plume fluide et pointilleuse concernant les relations amoureuses. Je la préfère dans ce registre que dans celui un peu thriller/glauque.

Je ne suis pas déçue de ma lecture concernant cette suite (+ 7 chapitres )
et remonte même ma note à 4/5 ↙️

❤️❤️❤️❤️

Autumn – Anaïs Nash

Une histoire typiquement romance.

Le résumé de l’auteur :
« Quand son père lui donne pour mission de séduire la fille du gouverneur et avoir ainsi une chance de s’infiltrer dans son entourage, Elec ne s’attendait pas à rencontrer une jeune femme comme Autumn. Une mission simple sur le papier, mais bien plus difficile en réalité. Et si Elec avait tout a gagner ? Tout perdre avant même de commencer… »

Bon du coup pour le prologue je suis perplexe.
Tout gagner…tout perdre...

Par moment des passages trop « convenu » gâche la trame de l’histoire. Trop de rapidité qui empêche le lecteur à s’attacher à Elec et Autumn.
L’histoire d’infiltration dans l’entourage d’un « homme à abattre » en utilisant la fille n’est pas original pour la plateforme. Je pense notamment à Russian Mafia d’Emma Bardiau qui exploite un thème plus ou moins similaire.
Mais ici, l’auteur prend le pari de prendre un univers un peu plus édulcoré.

Aucun meurtrier surentrainé.

On aime même ce Elec qui semble bien ravagé par la vie.
Un mystère plane autour d’une histoire d’amour passée…

Une histoire sympa à découvrir au rythme de chapitre alternant le PDV de Elec/Autumn… (C’est la mode apparemment sur la plateforme).
Cette manière de construire le récit donne du rythme et permet d’expliquer simplement des réactions.

Points forts :
Elec est un bon personnage masculin.
Les gardes du corps de Autumn apportent un peu de légèreté et d’humour.

Points faibles :
Quelques faiblesses d’écritures.
Passages parfois peu détaillés. Trop rapide pour être dans l’histoire complètement.

Note de l’histoire sur la plateforme :

Je suis plutôt d’accord avec cette note. Elle est bonne. Plus que la moyenne. L’histoire ne peut que s’améliorer je pense dans le futur et qui voir sa note augmenter.

Vous voulez passer un bon moment de lecture, avec une auteur prolifique qui publie souvent, n’hésitez pas.

L’ombre et la lumière – Lili C.L MARGUERITE

Un texte un peu laissé sur le carreau… Et quel dommage !

Avant de m’enflammer pour vous convaincre de lire L’ombre et la lumière, voici le résumé de l’auteur :

« Des messages inquiétants sur des bouts de papier, une vidéo étrange, un cahier codé… Et le nom d’un détective. Quand Yaëlle, sa soeur jumelle, disparaît, Salomé se jure de la retrouver. Elle se lance alors dans une enquête périlleuse. Pour cela, elle doit non seulement se faire passer pour sa soeur, mais aussi faire équipe avec le mystérieux, insupportable et très sexy Jacob. Jusqu’où ira-t-elle pour arriver à ses fins ? Et à quel prix ? »

Je ne peux vous parler que des 4 premiers chapitres… Les autres ne sont pas encore en ligne.

Ce que j’aime énormément dans cette lecture se sont les détails. L’auteur crée un contexte émotionnelle autour de Salomé et Yaëlle. L’histoire ne démarre pas seulement là où l’intrigue commence. La psychologie des personnages est claire dans l’esprit de l’écrivain et cela fait absolument toute la différence.

On peut aisément se projeter dans les émotions. Les actions ne sont pas convenues. Salomé est une femme comme tout le monde qui regarde des séries policières et qui réagit en fonction.

Pas de fausses notes au niveau description et temporalité ! (On aime)


La scène de l’entrée dans l’appartement (petit teasing) est parfaitement décrite. L’auteur n’en rajoute pas. Les mots sont posés là où ils doivent être.
La new romance fait son premier pas dans le chapitre 4 (donc assez rapidement). Le thème infiltré(e) se dessine plutôt aisément dans la trame.
L’histoire découle…MAIS (toujours un mais) personne n’est là pour découvrir cette petite histoire. Moins de 40 vues… Et c’est vraiment dommage.

Note Fyctia… Je reste sans voix. (A savoir qu’elle était déjà présente lors de la publication de seulement 3 chapitres…)

Coup de gueule (non enfin un peu quand même…) Je ne suis pas mais alors pas du tout d’accord avec cette note !
Premièrement parce que noter sur deux ou trois chapitres.. C’est ridicule.

L’auteur (et sa plume ) mérite bien plus si on se fit à la qualité rédactionnelle et l’originalité du thème avec la connexion gémellaire.
Personnellement je ne note pas en dessous de dix chapitres…

Bon assez d’énervements.

Faîtes moi plaisir, allez découvrir cette auteur en remplissant sa boîte Fyctia de notifications (commentaires, likes, partages…) Qu’importe ce texte doit vivre !

Entre vice et justice – Cassie James

Première histoire de l’auteur sur la plateforme !

Son résumé en 450 caractères :
« Une farouche détermination et une colère latente. C’est ce qui domine la vie de Jill depuis dix ans déjà, depuis qu’une horreur s’est produite devant ses yeux. Elle est déterminée à trouver les réponses à ses questions, et prête à se perdre en chemin. Lorsqu’elle rencontre Xander, un homme qu’elle est incapable de déchiffrer, elle croit être plus près de son but qu’elle ne l’a jamais été. Jill ignore seulement à quel point… »

Quel prologue…
Ça donne énormément de piste après la lecture du prologue.
Bon la aussi, c’est un début plus thriller que romance mais on s’accroche et on reste sur le wagon.
La suite est agréable et elle a du chien.

Jill est un personnage féminin bien construit, brisée et en colère.
Xander est intriguant.
Les chapitres s’échelonnent entre les deux points de vue.

Une histoire avec deux personnages centraux. Un homme. Une femme…

Et des thèmes originaux…Braquage, meurtre, prison, problème post-traumatique.


L’auteur vend du rêve mais il faut qu’il arrive à tenir ça durant un livre entier.

On hâte de voir la suite !

Impossible de noter avec seulement 5 chapitres.

Plonger – Kalehu

Une histoire qui me provoque un bon et un mauvais ressenti.
Commençons par le résumé de l’auteur.

« Sibylle a la lourde mission de découvrir ce qui se passe au coeur d’un groupe énigmatique dans lequel elle voit tous ses proches s’engager à l’exception de son père et de son petit frère, trop jeune pour comprendre. Prête à tout pour retrouver les siens, elle plonge au coeur des mystères sans savoir qu’elle en reviendra changer à tout jamais… »

Cette histoire a autant de plus que de moins.
Premièrement j’ai du mal avec les phrases toutes faites du style « en reviendra changer à tout jamais… ». Je trouve cela très tarte à la crème.
Mais ce n’est qu’un résumé.
La formule secte est néanmoins très intéressante.

Le pari un peu fou de l’auteur est de prendre une jeune adolescente de 17 ans. (Elle aime beaucoup dire son âge dans le roman donc je le précise.)
A la place de son père, elle prend des risques inconsidérés sans que son père n’intervienne. (La poussant même parfois à aller encore plus loin… Bonjour l’éducation).
Je pense que c’est le gros bémol de son histoire.

La romance néanmoins est mignonne même si parfois…sans dire de gros mots je dirais WTF… (pour les innocents c’est juste « bizarre ».)
Le charmeur au doux nom de…je peux pas vous le dire faudra lire pour comprendre…est parfois un mélange de fantasme sur patte, télépathe et manipulateur.

Des scènes fortes comme celle de la crique… (ça donne envie avouez…deux beaux jeunes gens dans une crique la nuit…hum les passionnés de New Romance vont se languir d’y arriver.) sont atomisées par d’autres petits détails.
C’est dommage car cette histoire à quelque chose. Un potentiel insoupçonné derrière quelques maladresses.

Il n’est pas évident de mettre en scène des adolescents au sein d’une histoire « adulte ».
L’auteur tente et n’échoue pas malgré des améliorations à apporter c’est certain.

Points forts :
Un couple mignon (même si parfois cliché).
Une relation père-fille étrange mais présente et ça fait du bien d’en lire.
La trame reliée à une secte est sympathique.

Points faibles :
Le contexte de l’histoire qui parfois est un peu trop convenu. (Les challenges paraissant insurmontables à la jeune, mais qui apparaissent dérisoires pour le lecteur, les scènes de rapprochement du couple, la facilité déconcertante du personnage à se « soumettre »)

La note de la plateforme Fyctia :

Personnellement, j’ai également mis 4/5 à cette histoire après la conversation que j’ai eu avec l’auteur. Elle est ouverte au dialogue et comprend mes remarques. Néanmoins son histoire vaut pour le moment un petit 4/5 et en comparaison à certaines histoires déjà commentées, le 3/5 pourrait également convenir à cette histoire ayant encore de nombreuses faiblesses.

Son classement actuel : 24ème.

Hot Land – Mareva Lawren

Cette histoire est entre le coup de coeur et la révélation.
Le thème judicieux et complexe que l’histoire aborde me plaît énormément.

Voice le résumé de l’auteur :
« La Terre est plus que jamais en perdition : dérèglements climatiques, écocides. Pour sa sauvegarde, une plainte historique contre l’Union Européenne et les cent entreprises les plus polluantes qu’elle héberge a été déposée. Alors que les climatosceptiques et les écologistes vont s’affronter de nouveau, Yara, avocate junior chez Leemer & Salvi en charge de la plaidoirie, rencontre Jules, un militant environnemental fraichement débarqué à Genève. »

L’écologie et les dérèglements climatiques…
Quels sujets !
Mareva Lawren se démarque par ce choix de l’ensemble des autres auteurs du concours infiltré(e). Car oui, elle participe bel et bien à la new romance et pas au dernier concours de la plateforme sur le thème futuriste de « Le futur n’est plus ce qu’il était… »

Son histoire fraîche ne m’a pas tout de suite emballée.
Honnêtement, j’ai eu peur d’avoir affaire à un texte long et explicatif sur le thème de l’écologie.
Mais pas du tout.
La première partie publiée sur la plateforme peut en effet porter à confusion.
Mais il suffit de glisser ses yeux sur les prochains chapitres pour comprendre à quel point son histoire a bien à sa place en New Romance.
Les premiers personnages (dont Yara qui reste LE personnage) montrent à quel point la température n’est pas la seule chose qui va monter dans cette histoire.

Son résumé présente Jules comme l’élément perturbateur mais il y a beaucoup d’autres personnages intéressants qui apportent sourire et intérêt. Personnellement j’adore Nolan.
Il est mignon, direct et un peu le boulet de l’histoire.

Points forts :
Le thème original.
L’auteur embarque le lecteur sur des connaissances de droits bien maîtrisées et faciles à suivre.
Des personnages secondaires intéressants.
Un rythme rapide.
Le personnage principal qui ne tombe pas comme une mouche face AU personnage masculin de l’histoire.

Points faibles :
Le thème qui peut enlever un peu de glamour. On su déjà avant d’avoir fait quelques choses.
La rencontre avec Jules, un peu trop évidente à mon goût.

Note sur la plateforme Fyctia :

Sa note correspond à ce que je pense également de l’histoire. Un bon 4/5 qui correspond à l’écriture fluide et agréable de l’auteur amenant un thème peu récurrent dans le milieu de la new romance.


L’histoire se place 22 ème (13 juillet).

Si vous voulez découvrir cette histoire originale n’hésitez pas !