Quintessence – Lambert Roseline

Une histoire que j’ai eu beaucoup de mal à découvrir…(Nous pouvons être butée parfois)

Le résumé de l’auteur :
 » June a 18 ans à peine lorsqu’elle rencontre Willem, son aîné de 10 ans. Littéralement amoureuse de lui, elle accepte de l’épouser et de partir vivre éloigner loin de ses quartiers. Ses parents accusent mal la nouvelle, surtout son père qui jure de ne plus vouloir la revoir. Dans sa nouvelle maison, June se sent seule, et commence à se poser des questions sur les absences trop longues de son mari. Paranoïa ou réalité, ses doutes sont-ils fondés ? »

Explication sur ma réticence à lire cette histoire.
J’ai commencé cette histoire il y a deux semaines sans aller plus loin que le prologue.
Ce dît prologue est noir… Digne d’un bon thriller.
Bonne nouvelle j’utilise le mot « bon » il est vrai que l’histoire est bien tournée. Les poils s’hérissent dès les premières lignes… Mais est-ce que l’on cherche dans un récit New Romance… Personnellement non.
J’ai donc stoppé ma lecture pour en choisir une autre plus « fleur bleue ». C’est la réalité de Fyctia, on lit, on zappe et on loupe.

Louper c’est ce que j’étais en train de faire. Tout du moins avant de m’entêter et de lire la suite récemment.

Baamm révélation.
Le prologue toujours aussi noir (en même temps il a pas changé), mes yeux se plissent un peu apeurés de découvrir la suite de cette histoire lugubre quand je m’étonne moi-même d’être arrivée au chapitre 3.
Le lugubre a disparu. Plus rien de flippant et d’angoissant… Enfin pas dans le même ton.
L’auteur n’a tout de même pas choisi un thème rose bonbon.
Le couple est chaotique, mais en même temps vu le prologue on s’en doutait fortement.

Quintessence est un mélange de livre érotique et suspense selon moi. Les détails des scènes « Hot » sont appliqués et réalistes (tout du moins ça en donne l’impression).
Aucun passage « cru » ou osé.
Le tout découle bien dans l’histoire.
Ce qui peut mettre mal à l’aise c’est la psychologie des deux personnages qui jouent dans la valse de la dépendance affective.

Mais qui mène la danse… Hum suspense…

Points forts :

Le personnage de Willem très bien développé et construit. Un brin pervers narcissique et enjôleur. On arrive à aimer le personnage même quand on ne devrait pas. Chapeau l’auteur !

L’opposition de maturité entre June et Willem est maîtrisée et utile.

Les changements de points de vue sont appréciables et expliquent avec justesse la manière dont les personnages « interprètent » les actions des uns et des autres à leur sauce.

Points faibles :

Le prologue (j’en démords pas)… Et le résumé qui raconte un peu trop le début. Moi-même je suis encore à un passage où elle s’entend bien avec son père.
Le début de chapitres sont parfois flous (concernant la temporalité du moment).

La note sur la plateforme Fyctia :

Je comprends cette note. 3/5 est une bonne note pour moi, notant mes coups de coeur d’un 4/5 seulement.
Je pense que pour cette histoire on adhère complètement ou on rejète… Tout le monde ne peut pas aimer lire des scènes de sexes détaillées ou des histoires un peu « malsaine ».
Néanmoins cette histoire dans son style est très bien tournée. Les scènes sont réalistes et fluides. La construction de personnages donnent le petit plus à cette histoire. L’auteur paraît très investit personnellement dans Quintessence et cela se ressent dans la lecture.

Amateurs de Cinquante Nuances de Grey… Quintessence vous attend sur Fyctia.

👾 MISE A JOUR 17 CHAPITRES 👾

Quelle belle surprise que de retrouver ce texte et de voir le changement qui s’opère. Plus aucune fibre de sentiments malsains. Le glauque à disparu pour nous envelopper d’amour.

Le thème de l’infiltration est plus présent également. Les enjeux sont bien plus clairs et j’avoue me prendre d’affection pour ce petit couple (pourtant c’était sacrément pas donné d’avance.)

Les descriptions sont toujours belles et maîtrisées. L’auteure a une plume fluide et pointilleuse concernant les relations amoureuses. Je la préfère dans ce registre que dans celui un peu thriller/glauque.

Je ne suis pas déçue de ma lecture concernant cette suite (+ 7 chapitres )
et remonte même ma note à 4/5 ↙️

❤️❤️❤️❤️

3 réflexions sur “Quintessence – Lambert Roseline

  1. hum,hum, lorsque tu liras les trois suivant, tu devras modifier des choses… Je n’en dis pas plus! hi hi
    j’adhère à ton point de vue, je pense pareil sauf peut-être pour les étoiles, non, non, c’est un 6/5 (émoticône endiablé)

Laisser un commentaire