Le baron noir – Hedgye

Une auteure que j’ai découverte sous le pseudonyme Thevipers, mais cette fois-ci elle écrit seule et j’ai hâte de savoir ce que cela donne !

Résumé :
Avant de partir trois ans en études à l’étranger, Ernestine formait un déluré trio avec ses deux amis, en couple, Harry et Aloyse. Lors de son retour en Angleterre, Harry lui propose de fêter leur retrouvaille dans le manoir écossais de ses grands-parents. Sauf qu’Aloyse n’est pas là, Harry a changé, il reste vague au sujet de sa disparition. Entre suspicion et désir nouveau, Ernestine découvre une facette de son ami qu’elle ignorait complètement.

Un résumé hum alléchant pour de la romance (je prie pour que cela ne spoil pas une grande partie de l’avancée de l’histoire.) un peu de suspense qui s’ajouter à une potentielle romance entre ce fameux Harry et Ernestine.
Quel prénom original pour un premier rôle (oui je me crois dans une comédie de Broadway.🙆‍♀️)

L’ultra bonne nouvelle avant de commencer ma lecture : 20 chapitres en ligne (bon 19 mais c’est presque ça 🤷🏼‍♀️).
Soit j’adore et je dévore les petits loulous d’un coup, soit je suis déçue et je reviens vers vous pour expliquer le pourquoi du comment (même si dans le premier cas je vais tout de même revenir -avec le sourire-)

Je reviens donc après un marathon de lecture (Oui bonne nouvelle j’ai lu les chapitres d’une traite).
Cette histoire me disait pas forcément en voyant le titre, mais alors j’ai adoré l’histoire dès les premiers chapitres.
L’auteure m’embarque illico presto dans son univers. La chair de poule, le rire et la tension… Son histoire est complète. On sent que chacun de ses personnages est ficelé avant. Passif, réaction, cassure, lien…
Quelques maladresses qui viennent du premier jet, mais cela ne gâche pas la magie qu’elle crée autour de ses deux personnages fards, Ernestine (un personnage que j’ai beaucoup aimé) et Harry (sombre et sexy).
Ce qui fait également la force de ce roman, ce sont les personnages secondaires. Ils sont là, bien existants et on les aime. Autant ceux du passé que du présent. Ils donnent une force supplémentaire et un réalisme qui nous permet d’entrer tout de suite avec Ernestine dans l’ambiance humide d’une Ecosse aux mille secrets.

Points forts
Un personnage féminin que j’adore. Frais, vrais, authentique, maladroite, hésitante avec un passif qu’on découvre petit à petit… Un délice de suivre ce personnage principal !
Pour une romance, il faut deux personnages (tout du moins j’ai jamais lu de NR sans au moins deux 🤷🏼‍♀️) Et quel deuxième personnage, ténébreux, énigmatique, sacrément sexy, des abords de gentleman, une douceur à faire pâlir de jalousie les demoiselles en détresse…Et une fougue qui cache un secret…
Une description des paysages de l’Ecosse si véridique… Même avec 29° cette nuit j’ai grelotté avec Ernestine !
Une ambiance manoir à la Emily Brontë (juste l’ambiance, l’auteure modernise le reste tout de même).

Points faibles :
Parfois quelques incohérences entre les passages flashback du passé et le présent de l’histoire. De minimes détails mais qui ne gâchent rien cependant.

La note sur le plateforme Fyctia :

Quasiment un carton plein pour l’auteure ! Les 4/5 ça fait plaisir et est justement attribué. Et moi dans l’histoire j’en pense quoi à votre avis ?
(Si tu as été un lecteur attentif de ma chronique tu dois deviner aisément le chiffre que j’attribue à Le Baron Noir non? )

En vrai c’était une question piège. Cette histoire est un véritable coup de coeur et le jour où elle sortira dans sa version finale je vous assure qu’elle obtiendra le graal du 5/5 pour moi.
Pour le moment, je lui offre une note de 4,5/5.

Laisser un commentaire