Kokoflo – Sauvage Antoine

Cet auteur n’est pas inconnu de la plateforme.
Un deuxième article en cours parlera de son texte sur le dernier concours thriller et de celui sur la new romance.

Résumé :
« L’Homme est une créature conçue pour l’exploration. Que devient-il dès lors qu’il se voit réduit au confinement et à l’isolement? »

Bon.. Ce résumé est exactement à l’image de ce que je ressens après avoir lu les cinq premiers chapitres.
Cette histoire d’isolement n’est pas une atmosphère très légère et vivante.

En tant que lecteur on sent tout de suite le poids de la situation.
D’un côté les natifs et de l’autre les colons.
Une sorte de remixe de l’époque de conquistador dans le futur.

Ce qui est tout de même très original est la manière dont l’auteur renverse la situation.
Les colons sont faibles, perturbés et inférieurs. (Autant numériquement parlant que dans la force brute.)
Les natifs sont belliqueux, tout du moins certains. Ils sont prêt à se battre pour leur vie tranquille.
Ce qui d’ailleurs est assez drôle de constater que la nature humaine reprend vite les « mauvaises » habitudes.

Ce texte se rapporte également à notre actualité.
Migrants, opposants et sympathisants.
L’être humain va-t-il toujours refaire les mêmes erreurs ?
Ne pas accepter. Ne pas s’adapter.

On ne sait pas encore qui créera la difficulté entre les natifs et les nouveaux arrivants, mais j’espère y voir une forme d’espoir dans la fin de cette réunification de deux groupes. Même si cela n’est pas gagné de prime abord.

Stop les récits sur un futur horriblement glauque…

Besoin d’un peu d’optimisme.

En ce qui concerne la forme pure et dure de l’écriture, l’auteur arrive à nous plonger aisément dans son univers. Nombreuses descriptions et personnages pour cinq chapitres. On se croirait entre la série Lost (de Damon Lindelof et J.J. Abrams), et Vendredi et les limbes du Pacifique (Michel Tournier) ou l’adaptation jeunesse, Vendredi et la vie sauvage.

Plus qu’à savoir comment ce thriller du futur évoluera….

Laisser un commentaire