VENDETTA – Emma_JamesS8

Au milieu de cette vague UA, un peu d’amour et… de vengeance ?

Résumé :
Bella n’a qu’une idée en tête : La vengeance. Survivante du massacre de sa famille 9 ans plus tôt, elle est bien décidée à faire payer ceux qui les ont trahi… Elle revient dans sa ville natale sous une fausse identité déterminée à réussir à enfermer ou tuer le responsable de tout; Lucho, son beau-père. Mais que se passe t’il lorsque l’amour se met en travers de votre désir le plus cher ? Bella choisira t’elle l’amour ou la vengeance ?

Le résumé gâche les cinq premiers chapitres, ce n’est pas énorme.
Pour être honnête je fais une petite pause dans la lecture pour venir écrire un morceau de mes premières impressions.
Thème de la mafia et de la vengeance beaucoup abordé dans ce concours.
Quelques maladresses et trop de rapidité dans les actions à mon goût pour le moment.
J’aimerais un peu plus de psychologie des personnes pour m’attacher. L’impression de suivre un corps sans âme rempli d’amertume et d’envie de vengeance n’est pas plaisante. Alors on repart dans la lecture.

Retour !
J’ai fini l’histoire (les 24 chapitres en ligne) et je suis mitigée.
Vendetta rentre complètement dans le thème infiltré(e).
Néanmoins certains détails m’empêchent de la nommer coup de coeur ou révélation pour moi.

Un fond d’histoire intéressant, malgré un thème usé jusqu’à la moelle.
Des airs de Bella Mafia (l’un des meilleurs romans que j’ai pu lire) qui me plaisent. A mon sens, cette histoire à un potentiel et un public. Il reste des ajustements à faire, en ce qui concerne la structuration et le rythme notamment. J’ai aussi été parfois un peu perdue au début sur la relation entre les personnages. Le bon de 9 ans bouscule un peu trop le lecteur et on plonge difficilement dans le début.

La deuxième partie (après la première dizaine de chapitres) aide le lecteur à prendre plaisir dans la lecture de son univers.
Des personnages secondaires arrivent et apportent un peu de piquant. Et la relation amoureuse interdite se dessine un peu plus.

Points forts :
L’histoire est complètement dans le thème.
Le personnage de Milo est bien construit.
Au fil des chapitres (je me suis fait violence au début) on commence à avoir envie d’en connaître le dénouement.
Le lieu – Sud de l’Italie – donne un air chaud et agréable à cette histoire.

Points faibles :
Les personnages féminins ont bien moins de saveurs que ceux masculins.
Rapidité des actions dans les dix premiers chapitres. (Empêche de se projeter dans le contexte et l’univers).
Manque de descriptions « psychologiques ».
Mots crus par moment qui gâchent la fluidité selon moi. (Vous savez à quel point je déteste les insultes et les mots « sexuels » sans objectif précis.)

La note de la plateforme Fyctia :

Une très bonne note. Cette histoire a réussi à trouver son public sur la plateforme il semblerait.
Pour ma part, je ne suis pas complètement convaincue mais cela ne reste qu’un premier jet avec du potentiel.

New Sky City – Jeliza-RoseBuzor

Un titre dont les influences ne sont pas trompeuses.

Résumé :
Anthéna Moore et Ambrose Dean n’avait rien en commun. Elle rassemblait tout ce qu’il y avait de plus humain sur Terre tandis qu’il était l’intelligence artificielle la plus influente de New Sky City, la cité des immortels. Seulement, le destin n’avait pas prévu une chose: leur rencontre. Entre soumission, pouvoir et manipulation, Anthéna saura-t-elle protéger l’espèce humaine depuis trop longtemps asservie par le peuple le plus puissant du nouvel ordre ? les intouchables ?

Encore une histoire où je reviens avant même d’avoir lu une partie entière.
Enfin même si là c’est un peu le cas… (Vous me sentez pas très claire? Allez jeter un oeil à cette histoire vous comprendrez).

Plus sérieusement, J’ADORE quand on commence de cette manière. Des lois. Des éléments inventés de toutes pièces, qui rendent le contexte vrai, profond et réaliste. Et on comprend rapidement dans quoi on met les pieds.

Cette histoire est surprenante.
Les codes de l’imaginaire et de la science fiction se mélangent à une part de romance bien distillée. Aucun cliché, une avancée douce et agréable.
Pas de bloc de descriptions ni de milliers de dialogues.
L’auteur distille ça et là ce qu’il faut pour être plongée dans son univers. La technologie nouvelle, le contexte historique et géographique… Rien n’est compliqué à comprendre. Et pourtant il y en a du changement dans son monde !

Un genre d’UA futuriste qui peut plaire à un grand nombre de lecteurs. Cette histoire à ce qu’elle faut, là où il faut 😏.

Points forts :
Une plume de qualité !
Un univers maîtrisé.
Des moments conceptualisants qui aident à l’immersion du lecteur. (Loi, définition, chronologie…) sans pour autant être trop.

Points faibles :
Je n’en trouve pas… Et pour vous dire, je ne suis pas la seule à dire « pour chipoter je note que… » Quand l’auteur ne reçoit que ce genre de commentaires (avec les éloges à côté) Jackpot !

La note sur la plateforme Fyctia :

Si vous avez déjà zieuté mes autres articles vous connaissez déjà ma note hein 🙆‍♀️
Moi à cette histoire je lui donne 5/5.
Sans hésiter un coup de coeur pour ce New Sky City qui mélange UA et NR.
Un univers maitrisé à 100%. C’est clair, précis et agréable….
Chapeau l’artiste !

Bon maintenant je retrousse mes manches et je gronde qui ?

– de 300 vues !
Ce n’est pas normal, on y va. On découvre la petite pépite. Hop Hop.

Evolution – Lana.M

Dans le trio de tête du classement depuis le début de ce concours, j’avais bien envie de découvrir cette histoire. Un titre assez parlant soyons honnête.

Le résumé :
L’Homme avait imaginé sa perte. Le déferlement climatique allait assécher nos rivières, détruire nos maisons. C’était sans compter sur la Limora, cette maladie incurable qui s’est répandue dans le monde comme une traînée de poudre, décimant des peuples et des régions entières. Ce que nous n’avions pas imaginé, c’est que l’homme s’adapterait et que moi, j’en serais la preuve. Je suis l’évolution de l’humanité, la première de mon espèce, la sauveuse.

J’ai dérogé à ma première règle, lire le résumé avant de commencer ma lecture. J’espère qu’il ne gâche pas trop les premières parties…

🙆‍♀️🤦🏼‍♀️

Première bonne nouvelle, le résumé n’est pas du tout une mauvaise chose.
La première partie commence directement au point de vue de la sauveuse.

J’ai eu du mal avec l’effet « bloc » du texte. Peu d’aération, pas de vrai paragraphe… Et aucun dialogue pour le premier chapitre.
Mes petits yeux se sont plissés de peur.

Cependant, l’écriture fluide de l’auteure nous permet de passer outre cette première impression un peu « bourrative ».
Son thème médical est survolé dans les premiers chapitres.

J’avais personnellement imaginé un univers plus médicalisé et scientifique en lisant le résumé. Au lieu de cela, on suit plus précisément la vie de la sauveuse et de son entourage proche, qui n’a rien d’une famille, paisible et aimante.

Mais alors où allons-nous avec cette histoire ? 🧐

Ce texte regorge de genres différents.
Une part mystique/fantastique, une autre d’univers alternatif dans le futur et la dimension de la romance… un melting-pot qui fonctionne.

Je dirais qu’en 19 chapitres, plus de questions ont été soulevées que d’actions.
Le lecteur a envie de savoir les tenants et les aboutissants de cette histoire. Il ne faut pas que cet état latent dure une dizaine de chapitres supplémentaires, mais pour le moment ils ont eu lieu d’exister.

En ce qui concerne la structure propre du texte, la double narration (que je n’affectionne pas particulièrement) est ici un plus.
On passe d’une femme à un homme n’ayant pas les mêmes postes et enjeux, ni le même vécu, cela nous permet d’analyser ce futur de deux manières très divergentes.

Ce qui est plaisant pour les technophobes, c’est que ce futur n’a pas l’air aussi technologique que la plupart des textes proposés sur ce concours UA.
L’auteure joue sur les relations humaines. Les dialogues sont réalistes et à la portée de notre société. On sent que la sensibilité des êtres humains est aussi vitale que la science de ce texte.

Points forts :
Une idée originale.
Trois genres de littérature mélangés.
Une plume fluide et claire.
La double narration est maîtrisée et apporte réellement à l’histoire.

Points faibles :
L’effet bloc sur la narration.
Survoler les détails médicaux peut un moment pénaliser le récit (mais l’auteure à encore le temps d’intégrer des éléments dans ce sens.
Quelques fautes, mais rien de gênant à la compréhension du texte.

Note sur la plateforme Fyctia :

Le 3/5 me paraît un peu sec. Cette histoire n’a pas de gros défauts et pourrait mériter un 4/5.

Même si cette histoire n’est pas un coup de coeur, je comprends aisément son classement. La plume de l’auteure est de qualité. L’histoire originale, couvre plusieurs genres sans être tranchée dans une catégorie précise, ouvrant cette dernière à un large public.