LES HEUREUX ANONYMES – Marynne Ber

Jolie titre, aurons-nous le droit à un texte à son image ?

Résumé :
« Depuis une quinzaine d’années, les élèves en dernière année doivent effectuer un projet de recherches afin de valider leur diplôme. Alors que le code interdit à la population de sourire ou même de rire, Allyn décide de se concentrer sur le groupe des Heureux Anonymes. Ce groupe est invisible mais pourtant au centre des conversations. »

Le résumé n’est pas vraiment un problème. On apprend directement la problématique de l’héroïne.

Avant de commencer, 7 chapitres.

Pour le coup je n’ai pas grand chose à dire sur cette histoire. Il y a peu de chapitres et pas assez d’informations pour vraiment vous donner un avis assez détaillé. L’action commence au septième chapitre (et juste aux dernières lignes). En somme l’auteure a une belle écriture, je ne peux que lui reprocher une seule chose : manque d’explications.

On ne comprend pas pourquoi l’état interdit les sourires et les comportements joyeux. C’est selon moi ce qui fait défaut.
Dans un futur imaginaire, le lecteur a besoin de conceptualisation et d’un passif compréhensible. C’est ce qui me manque pour rentrer complètement dans l’histoire.

Une romance qui pointe le bout de son nez, une idée originale qui met dès le début en mauvaise posture l’héroïne. Pour cela l’auteure est forte. Elle distille son histoire à son rythme et la lire est agréable.

Points Forts :
Idée originale.
Pointe de romance qui arrive.

Points Faibles :
Pas assez d’explication sur le contexte selon moi.

La Note de la plateforme de Fyctia :

Une très belle note qui s’explique par l’originalité de l’histoire et la belle plume de l’auteure.
Cependant, fidèle à mes principes, je ne donne aucune note avant dix chapitres.

Un article court pour peu de parties en ligne. Hâte de lire la suite pour revenir vers vous !

Futur erroné – Agian Claire

Cette auteure enthousiaste et à l’imagination débordante se lance dans l’univers UA.
C’est avec plaisir que je vais lire sa nouvelle histoire, après l’avoir vu évoluer de manière considérable en NR.

Résumé :
« Je me suis toujours imaginé ma vie à l’âge adulte. Un travail que j’aimerais une femme qui me comblerait de bonheur et avec de la chance des enfants. Mes parents me racontaient des tas d’histoires aussi folles à l’irréelle sur le futur, les voitures volantes, les robots endoroïdes, les portables insérer dans la tête. Ils m’ont montré tous les films qu’ils aimaient. De retour vers le futur à I robot. Des vraies pépites de cinéma. J’avais hâte de grandir pour voir l’avenir, ce si bel avenir qu’il me décrivait. Je ne sais pas s’il avait raison, quand je vois la vie d’aujourd’hui, j’ai un sérieux doute. L’évolution a peu être pas été aussi positive que tout le monde a pu le croire. »

Pour le moment il n’y a que cinq chapitres, je ne peux laisser qu’un avis assez bref. (on va essayer tout du moins.)

Le résumé est bien tourné. Il nous apprend des éléments capitaux mais il est impossible d’en comprendre le sens avant d’avoir lu l’histoire. (son début).

J’ai un peu pensé à l’une des premières scènes de Walking Dead (un peu d’accord), lorsqu’il se réveille seul à l’hôpital.

Le monde futuriste est posé. Et la trame du suspense est rapidement glissée dans l’univers du personnage principal. Un bon rythme et un fond qui regorge de potentiel.

Bémol, certaines tournures de phrases alambiquées et quelques fautes d’orthographes qui se cachent par-ci par-là.

Néanmoins cette histoire a du potentiel.

Une de perdue dix de retrouvées – BACKTOWRITE

J’avais en tête une NR avec un tel titre… Je me suis fourvoyée faut croire !

Résumé : (Attention un peu spoil à mon avis).
« L’Alliance est un jeu qui permet à un ou une descendante d’une famille royale de rencontrer ses prétendant(e)s. C’est un événement médiatique et culturel très important en 2030. Eugénie est une princesse qui n’a jamais été intéressée par ce concept et encore moins par les princes. Vous avez déjà vu une princesse lesbienne, vous ? L’Alliance est ouverte et ne sera plus ce qu’elle était. »

Ce résumé est mi-figue, mi-raison. Je ne sais pas s’il gâche réellement le début. Enfin…Ma première impression était fondée. Je me demande toujours si ce que j’ai lu est une NR ou une UA.

Effectivement l’histoire se passe dans un futur -proche- mais tout de même.
Mais la romance est omniprésente dans ce début.
Est-ce un choix pour trancher avec le reste du concours ? Il y a-t-il un monde plus UA qui se cache derrière cette façade d’amour ?

L’écriture de l’auteure est très agréable et son thème est frais. Parler de couples homosexuels n’est pas toujours chose facile. Elle y met pourtant beaucoup d’humour et de légèreté.

Une petite chose qui m’a étonné c’est le peu de « mélange ». Les lesbiennes restent ensembles sans inviter dans leur cercle des hétéros.

Il y aurait une vraie carte à jouer pour l’auteure dans la contextualisation de cette histoire. En quoi être homosexuel en 2030 est différent de maintenant ? Quels changements se sont produits durant les dix ans qui séparent notre présent à cette histoire ?

C’est une histoire originale avec du potentiel : de belles descriptions des rapports amoureux et séducteurs entre les différentes jeunes femmes de l’histoire.

C’est une histoire que je vais suivre. En attendant de pouvoir lui donner une note, je vous invite à la découvrir.