LES HEUREUX ANONYMES – Marynne Ber

Jolie titre, aurons-nous le droit à un texte à son image ?

Résumé :
« Depuis une quinzaine d’années, les élèves en dernière année doivent effectuer un projet de recherches afin de valider leur diplôme. Alors que le code interdit à la population de sourire ou même de rire, Allyn décide de se concentrer sur le groupe des Heureux Anonymes. Ce groupe est invisible mais pourtant au centre des conversations. »

Le résumé n’est pas vraiment un problème. On apprend directement la problématique de l’héroïne.

Avant de commencer, 7 chapitres.

Pour le coup je n’ai pas grand chose à dire sur cette histoire. Il y a peu de chapitres et pas assez d’informations pour vraiment vous donner un avis assez détaillé. L’action commence au septième chapitre (et juste aux dernières lignes). En somme l’auteure a une belle écriture, je ne peux que lui reprocher une seule chose : manque d’explications.

On ne comprend pas pourquoi l’état interdit les sourires et les comportements joyeux. C’est selon moi ce qui fait défaut.
Dans un futur imaginaire, le lecteur a besoin de conceptualisation et d’un passif compréhensible. C’est ce qui me manque pour rentrer complètement dans l’histoire.

Une romance qui pointe le bout de son nez, une idée originale qui met dès le début en mauvaise posture l’héroïne. Pour cela l’auteure est forte. Elle distille son histoire à son rythme et la lire est agréable.

Points Forts :
Idée originale.
Pointe de romance qui arrive.

Points Faibles :
Pas assez d’explication sur le contexte selon moi.

La Note de la plateforme de Fyctia :

Une très belle note qui s’explique par l’originalité de l’histoire et la belle plume de l’auteure.
Cependant, fidèle à mes principes, je ne donne aucune note avant dix chapitres.

Un article court pour peu de parties en ligne. Hâte de lire la suite pour revenir vers vous !

Laisser un commentaire