Le Miroir – Laureline Eliot

J’avais entendu parler de l’auteur sur la plateforme et son histoire Animalink m’avait donné envie… (Oui ma flémingite aiguë avait du vaincre cette idée pour la mettre au placard, mais maintenant on a la super option « ajouter à la liste de lecture »… bref je m’égare comme d’habitude.)

Résumons Résumons (enfin l’auteur hein…)
« Bonjour, Si tu te sens à contrecourant de la société actuelle et de ses diktats de perfection, alors tu viens de trouver ta maison. Si tu es différent, que tu fais partie de ceux que l’on classe comme marginal, tu es au bon endroit. Tu n’entres dans aucune case, tu n’es ni beau (selon les standards habituels), ni riche, ni un globe-trotteur se baignant dans les mers du sud ; tu ne sais pas te maquiller, cuisiner ou éduquer tes enfants avec brio ? Welcome ! Tu rêves pourtant d’un lieu où prendre la parole, toi à qui on ne la donne jamais. Toi aussi, tu veux partager le feu ardent qui brûle en toi ? Alors reste ici. Nous sommes vous. Et si NOUS devenions la norme ? Bienvenue de l’autre côté du Miroir… »

Ahah, alors vous avez pas vu ma réaction quand j’ai copié-collé le résumé mais c’était épique (oui je copie-colle sans lire).
J’ai cru avoir fait une mauvaise manipulation (franchement ça m’arrive souvent). Mais non, c’est bien un résumé.
Ultra étrange et original de s’adresser au lecteur. Déjà BIG bon point, parce que l’originalité sur une plateforme jeune et remplie d’idées farfelues… Bah c’est ultra rare.

Franchement on dirait presque la pub de la plateforme Fyctia. (Alors les mamans ou papas on se calment tout de suite I see you (ça colle tellement dans le thème de cette histoire, j’étais obligée)… Et aussi les blogueuses maquillages je vous entends déjà râler… et puis ceux qui se trouvent ultra beaux aussi 🤦🏼‍♀️… J’ai dit presque.)

Il n’y a qu’un chapitre alors bonjour la frustration. Par contre, son nom est à tomber… Sioban (je ne sais pas pourquoi…mais j’adhère complètement. Ah les femmes on est bien compliquée et parfois pas du tout…)

La phrase à retenir du premier chapitre :
 » Nous sommes vous. »

Une phrase déjà présente dans le résumé et ironiquement pas flippante du tout...

Je suis en PLS actuellement… Ce chapitre m’a rendu hyper triste alors que je n’ai pas encore eu le temps de m’attacher au personnage.

Ça fait peur pour la suite…

L’auteur vient déjà de me happer dans son histoire. C’est la première qui le fait aussi rapidement en UA.
Je reviens vite vers vous quand elle publie un autre chapitre…
Mais franchement allez voir et revenez me dire ce que vous avez pensé de son écriture.

Honnêtement, elle est frappante cette auteur !

👾 MISE A JOUR 4 CHAPITRES 👾

Deuxième chapitre, des larmes. Elles ont dévalé mes petits joues sans prévenir. J’en suis encore tremblante à quel point l’émotion et la situation du personnage rentre dans notre chair. L’autre a un véritable talent pour transmettre des émotions pleines et fortes.

Je crois qu’au delà de l’intrigue attirante, j’ai envie de lire la suite pour les deux personnages principaux (double narration ici aussi). En deux chapitres chacun, je suis happée dans leur vie.

Mes doigts sont engourdis après une lecture intense. C’est ce genre de littérature qui m’interdirait de refermer l’histoire et qui s’infiltrerait dans mon esprit un bon moment.
Tout du moins si l’auteure continue sur cette voie.

On dit souvent qu’un bon roman touche.
En suivant cette règle, ce récit promet d’être exceptionnel.

Si vous avez envie de douceur et bon sentiment…
ce n’est peut-être pas la lecture appropriée.

3 réflexions sur “Le Miroir – Laureline Eliot

Laisser un commentaire