L’aventure Rocambole

Pour ceux qui me suivent sur Youtube, vous avez déjà eu un avant goût de mon retour d’expérience sur mon travail avec Rocambole.

Pour les petits nouveaux, passons déjà à la présentation de cette application.

Rocambole est une nouveauté française (ça fait plaisir le made in chez nous) et le principe est hyper frais, fun et facile d’utilisation. Nous avons (presque) tous un smartphone ou un ordinateur et c’est avec ce support que vous allez peut-être vous réconcilier avec des genres littéraires (ou la lecture tout simplement). Je m’explique.
Rocambole est une application littéraire qui propose des séries inédites chaque mois. Un catalogue renouvelé souvent et des sorties exclusives chaque semaine. (Là on pense Netflix version littéraire et vous avez RAISON).

J’ai connu ce concept sur Twitter (oui oui il n’y a pas que de la haine sur ce réseau, on rencontre de belles pépites aussi). J’ai contacté Julien le directeur éditorial pour féliciter l’idée surtout. Je n’imaginais pas devenir une de leurs plumes et pourtant.

Aujourd’hui, je peux vous expliquer un peu plus en détails le concept puisque je connais les « dessous » de cette entreprise. (promis je mets un carrousel photos à la fin pour imager ce que je dis).

Tout d’abord, j’ai proposé une dizaine d’idées au directeur édito (vous me connaissez je ne fais jamais les choses à moitié) et deux jours après l’avoir fait, il lançait un appel pour un « groupe » d’auteurices. Il voulait avoir une équipe chargée d’écrire beaucoup pour eux dans des temps très courts (ça ressemble à moi ça…) En tout cas, c’est ce que je me suis dit. J’ai sauté sur l’occasion (car vous le savez maintenant, ce n’est jamais le moment de dire plus tard, faut y aller).
C’est comme ça que quelques jours plus tard, j’ai reçu un oui. J’étais prise dans ce groupe d’une vingtaine de plumes. Bonheur et fierté (oui être fière de soi ce n’est pas un gros mot, promis).

Ensuite, on ne rigole plus, au boulot !
Enfin non. Le rythme est bien plus cool que je me l’imaginais. On doit pitcher nos idées qui rentrent dans leur besoin du moment. Exemple : Romance de Noel, Thriller en huis clos, historique… Bref, vous voyez l’idée.
J’ai commencé à rédiger deux trois pitchs, ressortir des idées déjà ok dans un coin… J’ai soumis et j’ai attendu. La chose qui est vraiment chouette c’est que nous avons un laps de temps très court de réponse étant dans la team auteur. (Que je vais nommer la fabrique à l’avenir).

Donc acceptation de pitchs (ce n’est pas que des oui – mais c’est le jeu-) et ensuite quoi ? Rédaction de synopsis détaillé jusqu’au déroulement de chaque épisode.

Aparté, sur Rocambole on parle de séries et d’épisodes, pas de romans, pas de chapitres. (Oui, je sais moi aussi je dois m’habituer).

Le synopsis doit ensuite être validé par l’équipe édito et boum on peut écrire. Sentiment génial de lâcher les chevaux après avoir bouillonné. Ecriture rapide de mon côté (mais vous le savez, c’est ce que j’aime.) et la dernière étape, le travail éditorial.

Ici, je fais un big up à ma première éditrice : Lou (elle se lance en free-lance à côté et c’est de la bombe son travail.) LIEN ICI

J’ai rarement eu un si bon travail éditorial puisqu’on est écoutée du début jusqu’à la fin. On est encadrée et les règles sont claires. On sait où on va (et j’ai appris à tailler un texte comme jamais pour le rendre percutant, vif et addictif.) La règle, vous prendre par la main et ne jamais vous lâcher durant la lecture.

J’adore personnellement puisque je découvre une toute nouvelle manière d’écrire. C’est un plaisir et j’ai appris sur moi, ma plume et ma patience.

Pour ce qui est de la logistique, en trois semaines on a bouclé la romance de Noël – La voix du coeur disponible dès le :

Je vais commencer le travail éditorial sur un projet de non-fiction qui met en avant nos héros du quotidien et c’est grisant de s’atteler à un autre genre. Ici, c’est un autre éditeur qui me suit, toujours de la plateforme et j’ai hâte.

En parallèle, je continue avec ma Lou sur un thriller. J’ai hâte de vous en parler un peu plus précisément.

Voilà pour ce début d’aventure chez Rocambole. Je vais également parler un peu d’eux ici ->

Je vous laisse découvrir l’application. Deux semaines d’essais gratuits et chaque mois une série qui passe en libre accès gratuit pour vous donner goût à nos histoires addictives.