POUR ME SAUVER – KALYPSO CALDIN

Un service presse qui donne envie de l’ouvrir !

Bien plus qu’une histoire d’amour.

SORTIE LE 12 SEPTEMBRE PROCHAIN

Résumé :
Depuis le drame qui l’a plongée dans le coma pour trois mois lorsqu’elle avait quinze ans, Sydney Blair a besoin d’aller toujours plus loin pour se sentir vivante. Adepte de la course à pied, cachant sa fragilité derrière une façade d’exubérance, elle enchaîne les paris avec les garçons pour tenter de ranimer ses sentiments.
Sa dernière cible : Nojan Saïdi, ténébreux biker qui fréquente la même université qu’elle. Sydney est bien décidée à le faire tomber dans ses filets en un mois.
Mais ce qu’elle ignore, c’est que Nojan lui aussi est marqué par la vie. Et que s’il pousse sa moto à une telle vitesse, c’est peut-être pour laisser derrière lui un passé tout aussi tragique que le sien…

Aucun gâchis avec ce résumé plutôt bien amené.

J’ai lu ce roman en deux jours à peu près, puisque j’avais dû mal à lâcher.
Ce qui est par contre très étonnant, c’est la manière dont je vois cette histoire dans un genre.

Officiellement ce dernier se trouve dans la grande famille de la NR, New Romance. Sauf qu’il n’est pas entièrement selon moi, dans cette catégorie. Il apporte plus qu’une simple romance. Les personnages sont plus profonds et réalistes que la plupart des histoires de ce style. Ici, on ne cherche pas vraiment l’amour en tant que lecteur. On souhaite la reconstruction. On accompagne Sydney et Nojan sur les fondations d’une nouvelle vie. Ils traînent des squelettes plutôt moches et très différents.

Dualité des points de vue avec les deux personnages… Je déteste ça en temps normal mais ici cela apporte vraiment. J’ai une préférence pour Nojan car son histoire est plus originale pour un personnage masculin. Des seconds personnages touchants – et bref – apportent de la douceur au roman.

Amateur.rice de roman à l’eau de rose, où l’amour regorge, vous ne serez tout de même pas déçu.e. Oui il y a de l’amour. Mais ici, on apprend que pour aimer faut un peu trimer.

Extrait : Boucle d’or éclata de rire, et ses yeux se remplirent de milliers d’étoiles en attrapant les reflets d’une ampoule vacillante.

J’adore cette phrase puisqu’on retrouve ici l’essence même de ce roman. Le point de vue de Nojan sur Sydney est exactement ce qu’on ressent tout au long du livre. Et les derniers mots « reflets d’une ampoule vacillante », une belle métaphore sur la situation chaotique des deux protagonistes.

Ma note :
👍🏻👍🏻👍🏻👍🏻👍🏻
Pour 8,50 € en poche, 557 pages, plusieurs rebondissements et plusieurs romances je pense que l’auteure marque un beau livre qui mérite d’être lu ! ( Et c’est un one shot)

SORTIE LE 12 SEPTEMBRE

Pré-commande Amazon 👍🏻

L’insta de l’auteure pour suivre ses nouveautés.

Vérités – Aelys Pierson

L’amour est-ce réellement le lieu des vérités ?

Résumé :
« On naît seul, on meurt seul. Seuls tes choix et ton ambition t’aideront à te reconstruire. » Comme beaucoup, j’ai commis des erreurs. Vivre sur des regrets ce n’est pas mon style. M’inscrire à l’Institut d’Art et d’Archéologie de l’Université de Paris afin de pouvoir exercer le métier de mes rêves m’a donc paru être le meilleure option pour reprendre ma vie en main. Mais quand le coeur s’en mêle… Que dire d’un passé qui vous hante ?

Le résumé ne gâche rien, on peut respirer. Il est à l’image du texte que nous propose l’auteure. Amour et mystère en cadeau !

Des lignes qu’on lit d’une traite avec une facilité déconcertante.
J’adhère complètement à cet univers.
L’auteur a premièrement une plume propre, belle, addictive et maîtrisée. (Oui je l’aime bien 🙆‍♀️).

J’ai hésité entre lire une UA ou une NR. Le thème de l’archéologie apportant son lot de mystère. C’est d’ailleurs ce que j’aime particulièrement dans cette histoire. L’auteure mélange plusieurs genres et sans accrocs.

Suspense et romance (oh oui il y en a et dès les premières pages 😏) se mélangent.

Points Forts :
Une belle plume.
Descriptions de romance 👍🏻
Suspense mystérieux.
Thème et univers sympathique.

Points Faibles :
Pour le moment je n’en vois pas (mais il n’y a que peu de chapitres).

Seulement 7 petits chapitres en ligne pour le moment.

Note de la plateforme de Fyctia :

4/5 pour les lecteurs de Fyctia.
Je ne peux pas encore donner une note avec moins de dix chapitres, mais un très très bon début prometteur !

Hâte de découvrir la suite. Fan de romance suspense…vous allez adorer.

Le baron noir – Hedgye

Une auteure que j’ai découverte sous le pseudonyme Thevipers, mais cette fois-ci elle écrit seule et j’ai hâte de savoir ce que cela donne !

Résumé :
Avant de partir trois ans en études à l’étranger, Ernestine formait un déluré trio avec ses deux amis, en couple, Harry et Aloyse. Lors de son retour en Angleterre, Harry lui propose de fêter leur retrouvaille dans le manoir écossais de ses grands-parents. Sauf qu’Aloyse n’est pas là, Harry a changé, il reste vague au sujet de sa disparition. Entre suspicion et désir nouveau, Ernestine découvre une facette de son ami qu’elle ignorait complètement.

Un résumé hum alléchant pour de la romance (je prie pour que cela ne spoil pas une grande partie de l’avancée de l’histoire.) un peu de suspense qui s’ajouter à une potentielle romance entre ce fameux Harry et Ernestine.
Quel prénom original pour un premier rôle (oui je me crois dans une comédie de Broadway.🙆‍♀️)

L’ultra bonne nouvelle avant de commencer ma lecture : 20 chapitres en ligne (bon 19 mais c’est presque ça 🤷🏼‍♀️).
Soit j’adore et je dévore les petits loulous d’un coup, soit je suis déçue et je reviens vers vous pour expliquer le pourquoi du comment (même si dans le premier cas je vais tout de même revenir -avec le sourire-)

Je reviens donc après un marathon de lecture (Oui bonne nouvelle j’ai lu les chapitres d’une traite).
Cette histoire me disait pas forcément en voyant le titre, mais alors j’ai adoré l’histoire dès les premiers chapitres.
L’auteure m’embarque illico presto dans son univers. La chair de poule, le rire et la tension… Son histoire est complète. On sent que chacun de ses personnages est ficelé avant. Passif, réaction, cassure, lien…
Quelques maladresses qui viennent du premier jet, mais cela ne gâche pas la magie qu’elle crée autour de ses deux personnages fards, Ernestine (un personnage que j’ai beaucoup aimé) et Harry (sombre et sexy).
Ce qui fait également la force de ce roman, ce sont les personnages secondaires. Ils sont là, bien existants et on les aime. Autant ceux du passé que du présent. Ils donnent une force supplémentaire et un réalisme qui nous permet d’entrer tout de suite avec Ernestine dans l’ambiance humide d’une Ecosse aux mille secrets.

Points forts
Un personnage féminin que j’adore. Frais, vrais, authentique, maladroite, hésitante avec un passif qu’on découvre petit à petit… Un délice de suivre ce personnage principal !
Pour une romance, il faut deux personnages (tout du moins j’ai jamais lu de NR sans au moins deux 🤷🏼‍♀️) Et quel deuxième personnage, ténébreux, énigmatique, sacrément sexy, des abords de gentleman, une douceur à faire pâlir de jalousie les demoiselles en détresse…Et une fougue qui cache un secret…
Une description des paysages de l’Ecosse si véridique… Même avec 29° cette nuit j’ai grelotté avec Ernestine !
Une ambiance manoir à la Emily Brontë (juste l’ambiance, l’auteure modernise le reste tout de même).

Points faibles :
Parfois quelques incohérences entre les passages flashback du passé et le présent de l’histoire. De minimes détails mais qui ne gâchent rien cependant.

La note sur le plateforme Fyctia :

Quasiment un carton plein pour l’auteure ! Les 4/5 ça fait plaisir et est justement attribué. Et moi dans l’histoire j’en pense quoi à votre avis ?
(Si tu as été un lecteur attentif de ma chronique tu dois deviner aisément le chiffre que j’attribue à Le Baron Noir non? )

En vrai c’était une question piège. Cette histoire est un véritable coup de coeur et le jour où elle sortira dans sa version finale je vous assure qu’elle obtiendra le graal du 5/5 pour moi.
Pour le moment, je lui offre une note de 4,5/5.

Amertume – BRETI

Une petite histoire New Romance pour aujourd’hui, d’une auteure productive sur la plateforme !

Résumé de l’auteure : Théodore n’a jamais cru au hasard, alors quand plusieurs drames secouent sa famille et coïncident avec l’arrivée remarquée de Prudence — une nouvelle habitante pas comme les autres — il ne peut s’empêcher de se poser des questions. Est-ce une coïncidence où le passé revient-il les hanter ? Seule certitude, il ne s’en sortiront pas indemne ! N’oublions jamais que la vengeance est un plat qui se mange froid …

Pour le coup le résumé est autant romance que suspense pour moi.
Je suis intriguée.

L’histoire de 12 chapitres en ligne actuellement, se découle (si j’en crois seulement avec les noms des chapitres) entre le point de vue de Théodore et Prudence.
L’alternance des personnages, on connait en NR sur ce concours. Hâte de voir comment elle va traiter le sujet avec deux personnages principaux.

Je vais dévorer les 12 chapitres et je reviens illico vers vous. (Pas de prologue, je suis en joie.)

Un premier chapitre, drôle, frais et vrai. Pour toutes les personnes ayant déjà pris le train, lisez ce chapitre 👍🏻.

Whoua ! Du coup je reviens seulement après ma lecture des 11 autres chapitres. Piouuf… Je ne pensais vraiment pas aimer autant cette histoire.

L’auteure mélange énormément de thèmes d’actualités, de normes sociales et de petits détails tordants et brûlants d’honnêteté.

Vous avez envie de lire une histoire fraîche, pleine de mordant et de suspens jetez-vous à coeur perdu dans cette histoire les petits !

Points forts :
Les personnages ! Variés, frais, caricaturaux et en même temps si réalistes… Ils sont l’emblème de cette histoire hors des sentiers habituels de Fyctia ! Un vrai plaisir de lecture.
L’humour est également un point ultra déterminant dans ce coup cœur de lecture.
La plume fluide de l’auteure qui gère parfaitement ses personnages, sa trame et les moments de « romance », « d’humour » et de « suspens ».
Parce qu’il y a une intrigue et pour être intrigante, elle l’est !

Points faibles :
Ouille… C’est dur, je cherche je cherche et promis je reviens vers vous quand j’ai trouvé !

La note de la plateforme :

Je donnerais un bon 4/5, peut-être même 4,5 ! Un coup de coeur et une révélation !

Quand je vois cette histoire je pense à une version de Qu’est-ce qu’on a fait au bon dieu, mais plus conséquente. Il y a plusieurs sujets mis en lumière et quel régal ! J’ai littéralement adoré. L’auteure et sa plume… une efficacité simple, tranchante et revigorante ! De l’humour cynique, noir et parfois léger et pétillant.


Je ne peux que vous dire d’aller lire, mais surtout de suivre cette auteure ! (Moi je vais aller découvrir les autres déjà en ligne sur Fyctia, ça c’est sûr ! )

Hot Land – Mareva Lawren

Cette histoire est entre le coup de coeur et la révélation.
Le thème judicieux et complexe que l’histoire aborde me plaît énormément.

Voice le résumé de l’auteur :
« La Terre est plus que jamais en perdition : dérèglements climatiques, écocides. Pour sa sauvegarde, une plainte historique contre l’Union Européenne et les cent entreprises les plus polluantes qu’elle héberge a été déposée. Alors que les climatosceptiques et les écologistes vont s’affronter de nouveau, Yara, avocate junior chez Leemer & Salvi en charge de la plaidoirie, rencontre Jules, un militant environnemental fraichement débarqué à Genève. »

L’écologie et les dérèglements climatiques…
Quels sujets !
Mareva Lawren se démarque par ce choix de l’ensemble des autres auteurs du concours infiltré(e). Car oui, elle participe bel et bien à la new romance et pas au dernier concours de la plateforme sur le thème futuriste de « Le futur n’est plus ce qu’il était… »

Son histoire fraîche ne m’a pas tout de suite emballée.
Honnêtement, j’ai eu peur d’avoir affaire à un texte long et explicatif sur le thème de l’écologie.
Mais pas du tout.
La première partie publiée sur la plateforme peut en effet porter à confusion.
Mais il suffit de glisser ses yeux sur les prochains chapitres pour comprendre à quel point son histoire a bien à sa place en New Romance.
Les premiers personnages (dont Yara qui reste LE personnage) montrent à quel point la température n’est pas la seule chose qui va monter dans cette histoire.

Son résumé présente Jules comme l’élément perturbateur mais il y a beaucoup d’autres personnages intéressants qui apportent sourire et intérêt. Personnellement j’adore Nolan.
Il est mignon, direct et un peu le boulet de l’histoire.

Points forts :
Le thème original.
L’auteur embarque le lecteur sur des connaissances de droits bien maîtrisées et faciles à suivre.
Des personnages secondaires intéressants.
Un rythme rapide.
Le personnage principal qui ne tombe pas comme une mouche face AU personnage masculin de l’histoire.

Points faibles :
Le thème qui peut enlever un peu de glamour. On su déjà avant d’avoir fait quelques choses.
La rencontre avec Jules, un peu trop évidente à mon goût.

Note sur la plateforme Fyctia :

Sa note correspond à ce que je pense également de l’histoire. Un bon 4/5 qui correspond à l’écriture fluide et agréable de l’auteur amenant un thème peu récurrent dans le milieu de la new romance.


L’histoire se place 22 ème (13 juillet).

Si vous voulez découvrir cette histoire originale n’hésitez pas !

Nymphéa et la chambre rouge – Lolly

Un nouveaux petit coup de coeur pour une histoire à l’opposé de ce qu’il y a dans Fyctia au concours infiltré en New Romance.

Le résumé de l’auteur : Roxane est fauchée. Son ex s’est fait la malle avec tout son argent et depuis, elle doit bosser pour un journal minable pour rembourser ses dettes. Alors quand Jeff, son patron, lui confie une mission d’infiltration dans un luxueux bar à champagne, elle ne peut pas refuser. Derrière les portes closes, quelque chose se trame, il en est sûr. Qui est Kabinsky, le séduisant patron du Millésime ? Et jusqu’où Roxane sera prête à aller pour son enquête?

Roxane est un personnage attachant. Elle n’a rien d’une super-héroine. Elle a ce genre de caractère qui nous permet une projection personnelle dans l’histoire. On se dit qu’on pourrait être cette Roxane. Un peu seule, hésitante avec des rêves et pas mal de problèmes qui bloque sa route.
Entravée par un patron qu’on identifie rapidement comme le « vilain pas beau » de l’histoire, elle s’enfonce dans une histoire qui donne autant le frisson que le sourire.
L’auteur donne un trait d’humour rafraichissant à Roxane. On avance avec elle dans l’autodérision. On se prend au jeu de vouloir la réussite de cette jeune femme en quête de changement.
Le côté journaliste donne aussi un attrait charmant, excusant la curiosité maladive de la femme qui permet à l’histoire de progresser rapidement sans apporter de longueur.
Les personnages masculins sont légions. Chacun apportant une touche bien précise et utile dans l’histoire de Roxane.

Les points forts :
Ecriture riche, fluide et rapide. Aucune longueur et des pointes d’humour plaisantes.
Un personnage central bien travaillé et attachant.
Un contexte bien défini autour de l’histoire. Roxane ne fait pas de choix sur coup de tête, on comprend rapidement le « pourquoi du comment » et cela prouve que l’auteur à une trame précise en tête, ça fait plaisir.

Les points faibles :
Quelques passages « crus ». Cela peut-être un bon point comme un mauvais chez le lecteur. Pour ma part, je trouve que cela colle au personnage et qu’ils ont tous leur place.
Le résumé n’est pas à la hauteur de son roman je trouve. Je n’avais pas spécialement envie de le découvrir. Et j’attends toujours le lien avec son titre…


Hâte de lire la suite…

Sa note sur la plateforme Fyctia :

Une note méritée selon moi. Je pense également qu’un bon 4/5 représente cette histoire.
Actuellement Nymphéa et la chambre rouge est 15ème (13 juillet).

Ne résiste pas – Jimilie Croquette

Cette histoire est au-delà d’un coup de coeur ou d’une révélation…
Pour moi, elle mérite amplement la place papier dans une librairie.

Le résumé disponible sur Fyctia de cette histoire (toujours dans la règle des 450 caractères).

Je vous préviens pour moi il spoile un peu les 20 premiers chapitres…

« Au coeur de l’occupation allemande, Irène accepte une fonction de secrétariat au sein de la Kommandantur. Mais le destin, joueur, la tourmente par l’intermédiaire de Marin, un mystérieux Résistant qui lui demande d’espionner l’ennemi ; et de Benedikt Loiseul, officier du Reich rongé par sa conscience, qui la prend sous son aile. Amour, guerre et trahison, alors que le monde se déchire autour d’eux, personne ne sortira indemme. »

Le thème est tout de suite donné. Deuxième guerre mondiale. Une femme française au centre du conflit.
Un résistant borné sur la guerre et surtout la victoire française et un officier pas si cruel que ça.
Son histoire aussi étonnante que bouleversante vous fera prendre parfois le parti de ceux qu’on désignait pourtant comme les « méchants » de cette guerre. Benedikt Loiseul et Irène seront les incarnations parfaites des dommages collatéraux de cette guerre complexe. Il n’y a jamais de bonnes situations et ils en feront les frais.
L’auteur arrive également à nous montrer que le conflit est complexe et qu’il faut l’examiner sous plusieurs prismes avant de porter un jugement. Le résistant, la femme ni patriote ni collaborationniste, l’officier sans grande conviction, les enfants… Tant de personnages dans cette histoire qui vous fera chavirer le coeur… et tenir en haleine.

Les points forts :
Une écriture travaillée et fluide.
Des descriptions réalistes et précises.
Un contexte historique maîtrisé à la perfection.
Des personnages humains et vrais, attachants ou énervants.
Une histoire à côté de celles qu’on entend toujours sur la deuxième guerre mondiale et pourtant si complémentaire.

Les points faibles :
Voilà le problème… Je n’en trouve pas. Et c’est bien la première fois sur la plateforme !

La note sur la plateforme Fyctia est de :

Pour ma part, je lui attribue la note de 5/5, n’ayant aucun point faible à noter.
Elle se place 8è (13 juillet) au sein du concours infiltré(e) encore en cours.
Je vous conseille vivement d’aller voir cette histoire et de me faire un retour sur votre lecture.

Russian Mafia Emma-Bardiau

Un autre coup de coeur pour le concours infiltré(e) catégorie New Romance.

J’avoue avoir détesté le titre… Quelle ironie quand on pense qu’aujourd’hui j’adore cette histoire.
Honnêtement je pense que le titre est un peu trop évident et réchauffé, même s’il colle parfaitement au thème de l’histoire abordée par l’auteur.

Avant d’aller plus loin, je vous donne le résumé (toujours que 450 caractères soyez indulgents).

« Sergei Carreterro est la fille unique du parrain de la Camorra, la mafia napolitaine. Trempée dans ce milieu depuis sa naissance, Sergei est un jour choisie par son père pour une mission. Pendant dix ans, elle est entrainée à devenir une arme redoutable. Aucune faiblesse, aucune pitié. Sergei devient une véritable machine de guerre. Une assassin. Sa mission : séduire et tuer le célèbre Vitali Azarov, parrain de la mafia russe. »

Voilà… Première réflexion de ma part le prénom de son personnage principal. Féminin je le confirme. Je n’avais jamais entendu Sergei pour une femme, mais honnêtement il lui va comme un gant. Elle inspire Sergei à mille pour-cent.

L’auteur arrive à mettre en place plusieurs personnages intéressants en jouant avec le temps (10 ans s’écoulent entre le premier chapitre et le reste).
On sent qu’il y a de la recherche derrière le texte. Les mafias sont bien exploitées. Leur code et business décryptés.

Points forts:
Personnages forts.
Des liens touchants, notamment celui de Katerina et sa soeur.
Mirko est un personnage plutôt complexe et il amène une bonne intrigue.
Le contexte est très bien géré.
Des détails de combat, sans trop.
De la romance il y en a. Et de la tension…Encore plus…
Mais laquelle 😏

Points faibles :
Son nom que je n’aime pas.
Son résumé n’est pas à la hauteur de son histoire également.

La note sur la plateforme Fyctia :

Pour être plus précise je mettrais un 4,5/5. Il manque pas grand chose pour obtenir le sésame de l’histoire prête à être publiée.
Foncez lire ce petit bijoux classé seulement 12 ème.

Attention une autre histoire s’appelle Russian Mafia. Celle dont je vous parle est écrite par le pseudo : Emma-Bardiau

Dans mes veines – Samantha Beltrami

Voici l’un de mes petits coup de coeur de la plateforme inscrit au concours NR actuellement en cours avec pour thème Infiltré(e).

Le résumé de l’auteur sur la plateforme.
« Quand le piège qu’elle pensait avoir tendu se referme sur Elbeth, la jeune femme se retrouve prisonnière de deux hommes que tout oppose en apparences alors qu’ils partagent le même adn. Ce qui devait être un moyen de se sauver fini par devenir un cauchemar. La question est jusqu’où tout ça finira ? »

N’oublions pas que les règles de Fyctia sont strictes : Un résumé de moins de 450 caractères tu feras.

La lecture de cette histoire écrite au passé est fluide et agréable.
Mais alors pourquoi un coup de coeur me direz-vous ?
Premier indice, j’ai détesté finir le dernier chapitre en me rendant compte qu’il n’y en avait pas un autre derrière. En soi, si vous ne voulez pas fermer une histoire, l’auteur à déjà gagné son pari.
Donc voilà la première partie du pourquoi.

Deuxièmement, après avoir fermé l’histoire, j’ai repensé aux personnages. J’ai eu de la peine pour certains… Je me suis projetée dans une potentielle fin. J’ai même eu peur pour Johan, l’un de personnages (mon chouchou oui j’assume.).
Bref c’est obligatoirement une pépite quand on n’arrive pas à lâcher prise.

Ce que j’aime beaucoup également c’est l’approche de l’auteur. J’ai fouillé dans ses manuscrits en ligne sur la plate-forme. (moi une fouine ? Non😏)

Et là quelle surprise de voir In my veins… Le titre du même roman mais dans la belle et merveilleuse langue anglaise (objective, mais oui 🤦🏼‍♀️).
J’ai lu les 10 chapitres publiés et bouuuum.
Déception et admiration en même temps.
L’autre version je lui mettais 2,5/5 peut-être…
L’auteur a repris son histoire. L’a peaufiné et amélioré… Bref j’aime les auteurs qui prennent le temps de retravailler un texte, de modeler leur création. Un diamant brute et pas très beau devient…Whoua… Un petit bijou.
Et pour ça, bravo. j’aime les bosseurs, les histoires réfléchies et bien faîtes.


Points forts :
Les rebondissements qui sont nombreux au fil des chapitres.
La profondeur des personnages que l’auteur arrive à mettre en place.
L’attachement particulier pour l’un des personnages masculins : Johan.
Un thème peu utilisé dans la new romance.
Des personnages jeunes et d’univers très différents.


Points faibles:
L’inexistence de passage au passé simple qui donnerait un petit plus.

Article en cours d’écriture

La story est bien notée à mon avis. Sa note mérite un bon 4/5.
On pourrait pousser le vice à dire un 4,5/5 mais alors il me faut du passé simple 😂.
Je vous conseille d’y jeter un oeil.

Cette histoire est à la seconde place du classement pour le moment (13 juillet).