L’esclave de La Chapelle – Landry

L’une des auteurs les plus prolifiques sur la plateforme dont je vais lire une première histoire. (Un autre article arrive la semaine prochaine en UA.)

Résumé :
La Chapelle des Immaculés, nom d’une secte où ma sœur a fait l’immense erreur de s’y intégrer et où elle risque la mort. Cette organisation est bien plus puissante que l’on puisse penser, et si j’interviens de façon extérieure, ils m’exécuteront sur-le-champ. Je dois me faire passer pour l’une d’eux afin de pouvoir atteindre Talia. Cependant, alors que je pensais que tout irait bien, un fanatique ténébreux et sagace vient entraver mon chemin…

Avant de commencer quoique ce soit, bonne nouvelle 20 chapitres.
Après ma lecture, vous pourrez en savoir un peu plus sur cette histoire !

Le résumé ne gâche absolument rien de l’histoire, c’est déjà un bon point.

Premier coup d’oeil, je vois que les noms des chapitres sont très travaillés. Dans une observation purement esthétique, c’est beau.

Ma lecture…

Je n’aimais pas trop les 3 premiers chapitres trop rapides et convenus pour moi. Le chapitre 4 me réconcilie un peu avec cette histoire. La tension monte et on commence à se mettre à la place de l’héroïne.

Du chapitre 4 au 20è, j’ai lu sans m’arrêter.
La plume de l’auteure est fluide, on ne peut pas lui enlever.

Malgré un gros moment d’adaptation, j’ai réussi à aimer son histoire. Son thème est bien des autres proposés sur la plateforme.
Choisir la secte comme centre névralgique d’une romance c’est osé.

J’ai l’impression que l’auteure est plus à l’aise avec l’environnement secte que celui contemporain de tous les jours. Tout du moins, je prends plaisir à lire les passages centrés sur la secte. Manière de vivre, de réfléchir… Les lois et les contraintes sont réalistes et bien travaillées.

Pour rendre cette histoire plus prenante depuis le début j’enlèverais une partie du début et révélerais la pépite qui se cache un peu plus loin.

En ce qui concerne le personnage principal, elle m’a longtemps exaspérée. Ses actions et pensées un peu naïves et convenues.
Mais sa maladresse m’a aussi beaucoup fait sourire. Cette femme est maladroite, perdue, profondément gentille – d’où la naïveté à l’excès – et néanmoins obstinée et courageuse.

Le déroulement de l’histoire amène une dimension malsaine de l’amour que la plume de l’auteure arrive à nous faire accepter.

C’est une des belles choses de cette histoire : L’amour ce n’est pas toujours un sentiment pur et fort. Parfois, on aime le flou et sombre.

Points Forts :
La secte est très bien utilisée.
Un suspense et des niveaux de romances qui se chevauchent.
Une description en milieu « secte » (drôle d’expression) parfaite.

Points Faibles :
Le début est un peu trop flou, rapide et superficiel. (La raccourcir ou l’approfondir, mais ne pas le laisser comme ça selon moi.)
Pas d’espace entre les dialogues et les blocs de narration (Moi radoteuse ? A peine 🙆‍♀️).
Quelques répétitions par moment. Très peu de fautes d’orthographes.

Note de la plateforme Fyctia :

Une bonne note pour une histoire à 100% dans le thème, qui mérite de légers ajustements, mais rien qui ne gâche une première lecture !
Si l’histoire commençait directement dans le bain de la secte – tout du moins plus rapidement – Je pourrais être tentée de lui octroyer un 5/5.

Anecdotes :
Après cette histoire, je vais me coucher moins bête.
J’ai appris le mot, sectataire (qui me fait beaucoup sourire) – non pas que je me sois déjà posé la question de comment se nommait une personne adepte d’une secte -.
Ainsi que le nom précis d’une pâtisserie : millionnaires shortbread (que l’auteure semble particulièrement apprécier) et qui n’a pas l’air mauvaise.

Mon sang, ton sang – Little-Lilah

Le titre est accrocheur je trouve. On sent pointer la vengeance…
Peut-être plus que l’amour d’ailleurs mais n’oublions pas que cette dernière puise sa force dans le plus pur et fort des sentiments.

Résumé : (Il raconte de nombreux éléments distiller dans les 8-9 premiers chapitres, alors vous pouvez ne pas le lire 🙆‍♀️).
Après la mort de son frère dans des circonstances étranges, Nora a le coeur brisé. Et elle sait que tout ça n’a rien d’anodin. Ses doutes se confirment quand elle reçoit un colis qu’il lui a fait parvenir avant sa mort, sentant le danger arriver. Elle va alors apprendre des choses sur lui, qu’elle n’avait jamais soupçonnées. D’ici viendra son désir de vengeance. Se jurant de retrouver le coupable elle suit alors ses pas…quitte a risquer sa vie.

Attention, on a un prologue. (Vous savez à quel point j’en suis fan 😔).
Mais celui-ci, en plus d’être très court, est agréable et ne spoil rien qui n’a pas été déjà dit dans le résumé. (On peut respirer).

Bon… Le résumé peut en effet gâcher les premiers temps de lectures.
Faîtes comme moi, lancez-vous dans l’histoire sans le lire !

Pour le moment, cette histoire est plutôt bonne.
Je suis un peu frustrée car je commençais à rentrer dans le rythme que l’auteure met en place quand les fameux blocages sont arrivés.

J’ai une sensation perturbante d’estomac retourné depuis ma lecture. (Cette histoire n’est pas à vomir loin de là.)
Simplement, elle n’est pas « joyeuse ». La narration à la première personne nous entraine dans des émotions de deuil, de déni, de colère et de tristesse qui rendent un peu morose.
Cependant cela prouve que l’auteure arrive à nous transmettre des émotions fortes et réalistes. 👍🏻

Je pense que cette histoire pourrait être facilement addictive.
Le thème change sans pour autant sortir des sentiers battus de la NR.

L’écriture est fluide, simple et agréable.
Dans les premières parties, l’auteure utilise des flash-backs émouvants et légers. On ressent cette brume de nostalgie et c’est beau à lire.

De légères fautes, que je ne considère pas du tout comme gênante.

C’est une belle découverte, qui mériterait d’être bien plus lue.
9 chapitres en ligne pour le moment.


Amertume – BRETI

Une petite histoire New Romance pour aujourd’hui, d’une auteure productive sur la plateforme !

Résumé de l’auteure : Théodore n’a jamais cru au hasard, alors quand plusieurs drames secouent sa famille et coïncident avec l’arrivée remarquée de Prudence — une nouvelle habitante pas comme les autres — il ne peut s’empêcher de se poser des questions. Est-ce une coïncidence où le passé revient-il les hanter ? Seule certitude, il ne s’en sortiront pas indemne ! N’oublions jamais que la vengeance est un plat qui se mange froid …

Pour le coup le résumé est autant romance que suspense pour moi.
Je suis intriguée.

L’histoire de 12 chapitres en ligne actuellement, se découle (si j’en crois seulement avec les noms des chapitres) entre le point de vue de Théodore et Prudence.
L’alternance des personnages, on connait en NR sur ce concours. Hâte de voir comment elle va traiter le sujet avec deux personnages principaux.

Je vais dévorer les 12 chapitres et je reviens illico vers vous. (Pas de prologue, je suis en joie.)

Un premier chapitre, drôle, frais et vrai. Pour toutes les personnes ayant déjà pris le train, lisez ce chapitre 👍🏻.

Whoua ! Du coup je reviens seulement après ma lecture des 11 autres chapitres. Piouuf… Je ne pensais vraiment pas aimer autant cette histoire.

L’auteure mélange énormément de thèmes d’actualités, de normes sociales et de petits détails tordants et brûlants d’honnêteté.

Vous avez envie de lire une histoire fraîche, pleine de mordant et de suspens jetez-vous à coeur perdu dans cette histoire les petits !

Points forts :
Les personnages ! Variés, frais, caricaturaux et en même temps si réalistes… Ils sont l’emblème de cette histoire hors des sentiers habituels de Fyctia ! Un vrai plaisir de lecture.
L’humour est également un point ultra déterminant dans ce coup cœur de lecture.
La plume fluide de l’auteure qui gère parfaitement ses personnages, sa trame et les moments de « romance », « d’humour » et de « suspens ».
Parce qu’il y a une intrigue et pour être intrigante, elle l’est !

Points faibles :
Ouille… C’est dur, je cherche je cherche et promis je reviens vers vous quand j’ai trouvé !

La note de la plateforme :

Je donnerais un bon 4/5, peut-être même 4,5 ! Un coup de coeur et une révélation !

Quand je vois cette histoire je pense à une version de Qu’est-ce qu’on a fait au bon dieu, mais plus conséquente. Il y a plusieurs sujets mis en lumière et quel régal ! J’ai littéralement adoré. L’auteure et sa plume… une efficacité simple, tranchante et revigorante ! De l’humour cynique, noir et parfois léger et pétillant.


Je ne peux que vous dire d’aller lire, mais surtout de suivre cette auteure ! (Moi je vais aller découvrir les autres déjà en ligne sur Fyctia, ça c’est sûr ! )

Quintessence – Lambert Roseline

Une histoire que j’ai eu beaucoup de mal à découvrir…(Nous pouvons être butée parfois)

Le résumé de l’auteur :
 » June a 18 ans à peine lorsqu’elle rencontre Willem, son aîné de 10 ans. Littéralement amoureuse de lui, elle accepte de l’épouser et de partir vivre éloigner loin de ses quartiers. Ses parents accusent mal la nouvelle, surtout son père qui jure de ne plus vouloir la revoir. Dans sa nouvelle maison, June se sent seule, et commence à se poser des questions sur les absences trop longues de son mari. Paranoïa ou réalité, ses doutes sont-ils fondés ? »

Explication sur ma réticence à lire cette histoire.
J’ai commencé cette histoire il y a deux semaines sans aller plus loin que le prologue.
Ce dît prologue est noir… Digne d’un bon thriller.
Bonne nouvelle j’utilise le mot « bon » il est vrai que l’histoire est bien tournée. Les poils s’hérissent dès les premières lignes… Mais est-ce que l’on cherche dans un récit New Romance… Personnellement non.
J’ai donc stoppé ma lecture pour en choisir une autre plus « fleur bleue ». C’est la réalité de Fyctia, on lit, on zappe et on loupe.

Louper c’est ce que j’étais en train de faire. Tout du moins avant de m’entêter et de lire la suite récemment.

Baamm révélation.
Le prologue toujours aussi noir (en même temps il a pas changé), mes yeux se plissent un peu apeurés de découvrir la suite de cette histoire lugubre quand je m’étonne moi-même d’être arrivée au chapitre 3.
Le lugubre a disparu. Plus rien de flippant et d’angoissant… Enfin pas dans le même ton.
L’auteur n’a tout de même pas choisi un thème rose bonbon.
Le couple est chaotique, mais en même temps vu le prologue on s’en doutait fortement.

Quintessence est un mélange de livre érotique et suspense selon moi. Les détails des scènes « Hot » sont appliqués et réalistes (tout du moins ça en donne l’impression).
Aucun passage « cru » ou osé.
Le tout découle bien dans l’histoire.
Ce qui peut mettre mal à l’aise c’est la psychologie des deux personnages qui jouent dans la valse de la dépendance affective.

Mais qui mène la danse… Hum suspense…

Points forts :

Le personnage de Willem très bien développé et construit. Un brin pervers narcissique et enjôleur. On arrive à aimer le personnage même quand on ne devrait pas. Chapeau l’auteur !

L’opposition de maturité entre June et Willem est maîtrisée et utile.

Les changements de points de vue sont appréciables et expliquent avec justesse la manière dont les personnages « interprètent » les actions des uns et des autres à leur sauce.

Points faibles :

Le prologue (j’en démords pas)… Et le résumé qui raconte un peu trop le début. Moi-même je suis encore à un passage où elle s’entend bien avec son père.
Le début de chapitres sont parfois flous (concernant la temporalité du moment).

La note sur la plateforme Fyctia :

Je comprends cette note. 3/5 est une bonne note pour moi, notant mes coups de coeur d’un 4/5 seulement.
Je pense que pour cette histoire on adhère complètement ou on rejète… Tout le monde ne peut pas aimer lire des scènes de sexes détaillées ou des histoires un peu « malsaine ».
Néanmoins cette histoire dans son style est très bien tournée. Les scènes sont réalistes et fluides. La construction de personnages donnent le petit plus à cette histoire. L’auteur paraît très investit personnellement dans Quintessence et cela se ressent dans la lecture.

Amateurs de Cinquante Nuances de Grey… Quintessence vous attend sur Fyctia.

👾 MISE A JOUR 17 CHAPITRES 👾

Quelle belle surprise que de retrouver ce texte et de voir le changement qui s’opère. Plus aucune fibre de sentiments malsains. Le glauque à disparu pour nous envelopper d’amour.

Le thème de l’infiltration est plus présent également. Les enjeux sont bien plus clairs et j’avoue me prendre d’affection pour ce petit couple (pourtant c’était sacrément pas donné d’avance.)

Les descriptions sont toujours belles et maîtrisées. L’auteure a une plume fluide et pointilleuse concernant les relations amoureuses. Je la préfère dans ce registre que dans celui un peu thriller/glauque.

Je ne suis pas déçue de ma lecture concernant cette suite (+ 7 chapitres )
et remonte même ma note à 4/5 ↙️

❤️❤️❤️❤️

Hot Land – Mareva Lawren

Cette histoire est entre le coup de coeur et la révélation.
Le thème judicieux et complexe que l’histoire aborde me plaît énormément.

Voice le résumé de l’auteur :
« La Terre est plus que jamais en perdition : dérèglements climatiques, écocides. Pour sa sauvegarde, une plainte historique contre l’Union Européenne et les cent entreprises les plus polluantes qu’elle héberge a été déposée. Alors que les climatosceptiques et les écologistes vont s’affronter de nouveau, Yara, avocate junior chez Leemer & Salvi en charge de la plaidoirie, rencontre Jules, un militant environnemental fraichement débarqué à Genève. »

L’écologie et les dérèglements climatiques…
Quels sujets !
Mareva Lawren se démarque par ce choix de l’ensemble des autres auteurs du concours infiltré(e). Car oui, elle participe bel et bien à la new romance et pas au dernier concours de la plateforme sur le thème futuriste de « Le futur n’est plus ce qu’il était… »

Son histoire fraîche ne m’a pas tout de suite emballée.
Honnêtement, j’ai eu peur d’avoir affaire à un texte long et explicatif sur le thème de l’écologie.
Mais pas du tout.
La première partie publiée sur la plateforme peut en effet porter à confusion.
Mais il suffit de glisser ses yeux sur les prochains chapitres pour comprendre à quel point son histoire a bien à sa place en New Romance.
Les premiers personnages (dont Yara qui reste LE personnage) montrent à quel point la température n’est pas la seule chose qui va monter dans cette histoire.

Son résumé présente Jules comme l’élément perturbateur mais il y a beaucoup d’autres personnages intéressants qui apportent sourire et intérêt. Personnellement j’adore Nolan.
Il est mignon, direct et un peu le boulet de l’histoire.

Points forts :
Le thème original.
L’auteur embarque le lecteur sur des connaissances de droits bien maîtrisées et faciles à suivre.
Des personnages secondaires intéressants.
Un rythme rapide.
Le personnage principal qui ne tombe pas comme une mouche face AU personnage masculin de l’histoire.

Points faibles :
Le thème qui peut enlever un peu de glamour. On su déjà avant d’avoir fait quelques choses.
La rencontre avec Jules, un peu trop évidente à mon goût.

Note sur la plateforme Fyctia :

Sa note correspond à ce que je pense également de l’histoire. Un bon 4/5 qui correspond à l’écriture fluide et agréable de l’auteur amenant un thème peu récurrent dans le milieu de la new romance.


L’histoire se place 22 ème (13 juillet).

Si vous voulez découvrir cette histoire originale n’hésitez pas !

Ne résiste pas – Jimilie Croquette

Cette histoire est au-delà d’un coup de coeur ou d’une révélation…
Pour moi, elle mérite amplement la place papier dans une librairie.

Le résumé disponible sur Fyctia de cette histoire (toujours dans la règle des 450 caractères).

Je vous préviens pour moi il spoile un peu les 20 premiers chapitres…

« Au coeur de l’occupation allemande, Irène accepte une fonction de secrétariat au sein de la Kommandantur. Mais le destin, joueur, la tourmente par l’intermédiaire de Marin, un mystérieux Résistant qui lui demande d’espionner l’ennemi ; et de Benedikt Loiseul, officier du Reich rongé par sa conscience, qui la prend sous son aile. Amour, guerre et trahison, alors que le monde se déchire autour d’eux, personne ne sortira indemme. »

Le thème est tout de suite donné. Deuxième guerre mondiale. Une femme française au centre du conflit.
Un résistant borné sur la guerre et surtout la victoire française et un officier pas si cruel que ça.
Son histoire aussi étonnante que bouleversante vous fera prendre parfois le parti de ceux qu’on désignait pourtant comme les « méchants » de cette guerre. Benedikt Loiseul et Irène seront les incarnations parfaites des dommages collatéraux de cette guerre complexe. Il n’y a jamais de bonnes situations et ils en feront les frais.
L’auteur arrive également à nous montrer que le conflit est complexe et qu’il faut l’examiner sous plusieurs prismes avant de porter un jugement. Le résistant, la femme ni patriote ni collaborationniste, l’officier sans grande conviction, les enfants… Tant de personnages dans cette histoire qui vous fera chavirer le coeur… et tenir en haleine.

Les points forts :
Une écriture travaillée et fluide.
Des descriptions réalistes et précises.
Un contexte historique maîtrisé à la perfection.
Des personnages humains et vrais, attachants ou énervants.
Une histoire à côté de celles qu’on entend toujours sur la deuxième guerre mondiale et pourtant si complémentaire.

Les points faibles :
Voilà le problème… Je n’en trouve pas. Et c’est bien la première fois sur la plateforme !

La note sur la plateforme Fyctia est de :

Pour ma part, je lui attribue la note de 5/5, n’ayant aucun point faible à noter.
Elle se place 8è (13 juillet) au sein du concours infiltré(e) encore en cours.
Je vous conseille vivement d’aller voir cette histoire et de me faire un retour sur votre lecture.